Le Club des Incorrigibles Optimistes, Jean-Michel Guenassia

Aujourd’hui je voudrais vous parler d’un livre que j’ai eu beaucoup de mal à lire. Il est très intéressant mais il m’a tout de même posée pas mal de problèmes. C’était pourtant une oeuvre dont je n’avais entendu que des éloges. Il s’agit du Club des Incorrigibles Optimistes de Jean-Michel Guenassia.

le-club-des-incorrigibles-optimistes

Michel Marini, jeune lycéen, nous fait découvrir Paris. Une ville qui abrite de nombreux exilés suite à la dictature communiste dans les pays soviétiques et à la guerre d’Algérie. C’est fou de voir comment un jeune homme peut se trouver à la fois mêlés et exclu de l’Histoire, et même de sa propre histoire. Sa vie affective, aussi bien amicale qu’amoureuse, représente les conséquences des deux conflits. Pour réussir cela, l’auteur crée de nombreux personnages qui rencontreront la route du jeune homme. Tous vont influencer sa dépression. Tous auront ajouté leur grain de sel à ses questionnements, tous auront apporté leur dose de déceptions. L’amour, la culpabilité, la fuite, l’abandon, l’exil, tous ces sujets sont traités avec les mots justes. Une claque pour les trois régimes concernés. 

Et au milieu de ce déluge de violence, les jeux d’échecs, le baby-foot, le cinéma et la littérature viennent apporter réconfort et culture. Deux antidépresseurs nécessaires à la survie. Parce que nos personnages ne vivent pas, ils survivent.

J’ai eu du mal à accrocher à l’intrigue. Seule la fin -les 150 dernières pages- m’ont subjuguées. Je n’arrivai pas à comprendre pourquoi puisque je le trouve très bien écrit, très juste. Avec tant de rebondissements qu’on ne s’ennuie jamais ! Je n’ai toujours pas compris et ne comprendrai certainement jamais. C’est, selon moi, un livre à lire. Tout du moins, à essayer de lire.

Citations

« Même s’il proclamait le contraire, je crois qu’il préférait, et de beaucoup, les femmes à la révolution. »

« Il retrouvait ce sentiment oublié du médecin face à la mort. Cette volonté sourde de lutter contre elle, de lui contester son droit, cette jouissance suprême de lui ravir ses proies. »

« C’est incroyable ! s’est exclamé mon père. Elle n’est jamais contente. Je prends l’argent, elle râle. Je le ramène, elle râle. Je ne sais plus quoi faire, moi. »

signature

Publicités

A propos FollementMarion

Bonjour ! Sur FollementMarion, on parle principalement produits de beauté et livres. Parfois, quelques articles peuvent traiter un autre sujet, comme les films et séries, lieux à visiter... J'espère que ce blog te plaira et n'hésite pas à interagir en commentaires ! Twitter : @follementmarion A bientôt !
Cet article, publié dans livres, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Club des Incorrigibles Optimistes, Jean-Michel Guenassia

  1. lebouquinivre dit :

    Bonjour! Je suis assez d’accord avec toi, j’ai beaucoup aimé, mais ai également éprouvé une drôle de sensation, assez inqualifiable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s