Mon bullet journal

Bonjour bonjour tout le monde !

Eh oui, comme vous pouvez le constater j’ai succombé à la mode du Bullet Journal. Je l’ai commencé en octobre dernier. J’ai attendu plusieurs mois avant de vous en parler car je voulais d’abord trouver les pages qui me correspondent. C’est quelque chose qui prend un certain temps.

C’est un agenda extrêmement pratique et j’adore m’en occuper. De mon côté, il s’agit d’un agenda de bureau, je l’ai créé dans un carnet plutôt grand (25 x 18,5cm). Il me sert principalement à surveiller mon sommeil, mes achats et mes habitudes. Mais également à noter les séries que je regarde, les livres que je lis… En revanche, cet agenda est assez simple, je ne dessine pas le moins du monde. Je vais vous montrer quelques pages !

Pages mensuelles

- bujo février

Sleep tracker

- bujo sleep tracker 2

Achats Traqueur d’habitudes

- bujo achats

- bujo traqueur d'habitude 2

Séries / Films

- bujo séries 1

- bujo films

Cette page n’est pas terminée, oups ><

Musique / Bibliothèque

- bujo musiques

- bujo bibliothèque

Organisation des devoirs

- bujo devoirs

 

Que pensez-vous de cet agenda ? N’est-ce qu’une mode de passage ou durable ?

signature

Publié dans Bla bla | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Revue : Eau florale de bleuets Christian Lenart

lenart 1

Prix/quantité : 5€/200ml

Ce qu’en dit la marque : Formulée avec plus de 98% d’ingrédients d’origine naturelle, l’Eau florale concentre les bienfaits du bleuet pour prendre soin de la peau. L’eau florale de bleuets est reconnue pour ses vertus décongestionnantes. La lotion contient de l’eau florale obtenue par distillation à la vapeur d’eau. Son parfum libère les notes végétales et légèrement citronnées du bleuet. Tous types de peaux. Formule sans paraben, sans phénoxyéthanol. Produit en France. Conseils d’utilisation : La lotion nettoie en douceur, apaise et décongestionne la peau. Appliquer, matin et soir, sur le visage et les paupières à l’aide d’un coton imbibé. Ou laisser poser le coton sur les paupières quelques minutes.

transition

Ce que j’en dis : Cette eau florale me sert principalement le matin. Je l’applique à l’aide d’un coton lorsque je sors de la douche. Cela apaise ma peau qui supporte de moins en moins le calcaire présent de l’eau du robinet. Il s’agit d’une solution qui réconforte sensiblement ma peau du visage et du cou. De plus, j’ai totalement confiance en ce produit quasiment naturel dans sa globalité. C’est même dommage que la marque ne fasse pas l’effort de changer ses 2% qui ne sont pas naturels… Du reste, le seul « vrai bémol » que je lui trouve -et les guillemets sont de rigueur puisque c’est totalement subjectif- c’est l’odeur. Je déteste le parfum du bleuet depuis toujours et je fais toujours autant la grimace lorsqu’il parvient à mes narines. Mais bon, pour le bien-être de ma peau je passe outre ce détail, d’autant plus que l’odeur ne tient pas sur la peau.

Votre peau supporte-t-elle le calcaire ou l’utilisation d’une eau florale est-elle nécessaire à votre peau ? Laquelle préférez-vous ?

signature

Publié dans beauté, Soins | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Piélonéphrite, Rocéphine et mycose

Bonjouuur !

Aujourd’hui, un article assez spécial. D’ailleurs vous avez sûrement eu une réaction de surprise à la vue du titre de l’article. Ne vous en faites pas, je vais expliquer en quelques mots simples ce que sont ces termes médicaux compliqués. J’en profite pour m’excuser si vous êtes du milieu médical et que vous voyez des incohérences, je ne vais qu’exprimer mon expérience et mon ressenti.

Screenshot_2017-06-17-23-36-09

Il y a peu de temps, je suis tombée malade. Je suis très rarement malade, mais lorsque je le suis, je ne fais pas un simple rhume. Hépatite, double bronchite… je ne fais rien comme tout le monde ! Dernièrement j’ai fait une piélonéphrite infectée et je trouve que l’on est pas assez informée sur toutes ces maladies courantes mais affreusement douloureuses.

/!\ article assez long /!\

Quézaco ?

Une piélonéphrite est une infection urinaire qui n’a pas été soignée et qui est montée dans les reins. Chez moi, cela a provoqué des douleurs absolument horribles dans tout le ventre et dans le bas du dos. Le tout du côté gauche. Seulement, cette piélonéphrite était elle-même infectée. Une infection infectée, pour essayer d’être plus claire. Donc les douleurs augmentent tout de suite d’un grade. Surtout que j’étais déjà incapable de manger depuis plusieurs jours.

J’ai dû passer moultes examens : prise de sang, analyses d’urines, échographie et scanner. Entre deux, je suis allée aux urgences sur ordre de mon médecin, affolé par mes résultats d’analyse de sang.

En traitement, j’ai eu des antidouleurs à prendre trois fois par jour, autant dire que j’étais dans un état second, et un antibiotique. Cet antibiotique est le Rocéphine. Il s’agit d’un produit injecté sous forme de piqûre dans les fesses ou de perfusion. J’ai eu les deux. La perfusion est indolore mais contraignante. Elle prend beaucoup de temps et le cathéter laisse un trou et un hématome dans le bras. Autant dire que le bras reste inactif pendant un certain temps après ça. De plus, c’est à l’hôpital. Je l’ai eu aux urgences uniquement. Ensuite, je suis passée aux piqûres avec une infirmière à domicile. La piqûre prend moins de 5 minutes et l’on est chez soi. En revanche, c’est douloureux. Le produit injecté est très épais & très fort et malgré toute la délicatesse des infirmières, il se répand dans le corps avec difficulté donc en créant de la douleur. A nouveau, des hématomes sont à prévoir. Certaines positions assises et couchées ne sont plus possibles pendant un certains  temps. Ce n’est qu’un antibiotique mais c’est un traitement lourd. Personnellement, j’ai eu trois effets secondaires : maux de tête, nausées, fièvre fulgurante. C’était très dur à supporter, surtout les 2 premiers jours. Le premier jour de traitement à domicile, je suis restée au lit toute la journée, assommée. Néanmoins, malgré les 6 jours d’effet secondaire, le traitement s’est révélé efficace.

A la fin du traitement, j’ai revu mon médecin et je lui ai fait part de douleurs intimes. Je pensais que l’infection urinaire redescendait mais en fait non. Un quatrième effet secondaire de l’antibiotique avait fait son apparition : la mycose. Et me voilà repartie pour un nouveau traitement !

Cette fois-ci j’ai droit à un ovule et une crème. J’appréhendais assez fortement l’insertion de l’ovule au fond du vagin. J’ignorais comment faire et j’avais peur de me louper. Je n’ai le droit qu’à deux essais et une fois l’ovule inséré, interdiction de me lever ou m’asseoir pendant plusieurs heures (c’est pour cette raison qu’il faut le faire juste avant de dormir). Cependant ça s’est révélé très simple d’application. Ça se présente comme un suppositoire et il entre presque tout seul dans le vagin, on l’accompagne du doigt juste pour s’assurer qu’il ne ressorte pas.

En revanche, la crème m’a donnée des complications. On m’avait recommandée de bien appliquer de la crème sur toute la vulve, de ne pas oublier le moindre petit recoin au risque que l’irritation ne se redéveloppe. Dans les effets secondaires il est écrit démangeaisons et rougeurs. A aucun moment, quelqu’un m’a prévenue que la crème risquait de donner une sensation de brûlure. Et bien moi je vous préviens, la crème va vous donner l’impression d’avoir un chalumeau allumé entre les jambes ! Pas pendant quelques secondes, non, pendant plusieurs heures ! Moi, ça m’a brûlée comme un brasier enflammé pendant environ 5 heures ! Cinq heures de torture après les douleurs insupportables d’une piélonéphrite. J’étais au bout, je n’en pouvais plus.

Le lendemain, ma sœur m’explique qu’elle a eu le même problème sauf qu’elle n’a pas eu le même courage que moi, elle a rincé la crème au bout de quelques minutes seulement. J’ai la chance de pouvoir réfléchir aux réactions de mon corps avec ma sœur car elle a vécu exactement la même chose. Une infection urinaire que l’on a pas senti venir, du coup elle remonte dans les reins et l’antibiotique provoque une mycose. Certes, nous sommes sœurs, mais nous ne devons pas être les seules à qui cela arrive. Alors pourquoi personne ne prévient pour les brûlures causées par la crème ? Je me doute que ça doit être dur de trouver un traitement efficace, mais au moins prévenir ! Parce qu’après nous on se retrouve coincée dans notre lit parce qu’on a un ovule dans le vagin qui nous interdit de nous lever, mais en même temps notre vulve brûle de mille feux et on a qu’une envie s’est se lever pour aller calmer tout ça. Une situation très handicapante, très douloureuse, à laquelle on pourrait se préparer psychologiquement si on nous prévenait de cet effet secondaire.

Le lendemain soir, sans surprise, j’avais très peur à l’idée d’appliquer cette monstrueuse crème que je devais appliquer pendant 8 jours sans faute. Je repensais aux paroles de ma sœur qui a su se soigner sans ce tube. Mais j’ai réessayé. Cette fois-ci je n’avais pas d’ovule à mettre, je pourrais aller me rincer l’entrejambe en cas de besoin. Je n’en ai pas eu besoin. Aucune sensation de brûlure, juste un léger échauffement. Quel soulagement ! Néanmoins, chaque soir, c’est la peur au ventre que je sortais ce produit du diable.

D’ailleurs, psychologiquement, la mycose est quelque chose de très difficile. Comme lorsque les gens avaient la peste au Moyen-Âge, l’emploi du terme mycose provoque la fuite des personnes qui vous écoutent. C’est pourtant un phénomène naturel qui peut arriver à n’importe qui. Ce n’est absolument pas dû à un problème d’hygiène ! Par exemple, celle que j’ai attrapé était entièrement causée par l’antibiotique. Malgré le détournement de tête des gens qui ne savent pas parler mycose, ce qui m’a le plus turlupinée se sont mes sous-vêtements. Car oui, les gants de toilettes je les lave en machine à 60° et c’est bon, on en parle plus. En revanche, une bonne partie de ma lingerie se lave à la main. Alors comment on fait pour être sûre que les champignons soient bien éradiqués ? Parce que j’ai pas envie d’être à nouveau contaminée parce que le lavage à la main ne suffit pas… Je suis bloquée à ce niveau-là. Surtout que la lingerie qui se nettoie à la main, vous vous en doutez, coûte un bras. Si vous avez une réponse à cela, je vous remercierai grandement !

Pour conclure en beauté, j’ai fait tout ça pendant ma semaine de révisions et d’examens. Sinon ce n’est pas assez drôle !

Cela vous est-il déjà arrivé d’attraper une maladie courante dans les services médicaux/hospitaliers et que, pourtant, vous n’en aviez jamais entendu parler car jugée tabou ?

signature

Publié dans bien être, Bla bla | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Destination : Le Tréport

Aujourd’hui, on part. Je vous emmène avec moi à la plage, et plus précisément au Tréport. Petit point géographique : on se trouve donc en Haute-Normandie, en France.

J’étais allée à Dieppe il y a 2 ans et j’avais adoré. Le Tréport n’en est pas loin et y ressemble fortement. C’est donc avec plaisir que j’ai accompagné mon copain là-bas puisqu’il souhaitait sincèrement s’y rendre.

Tréport 6

Après deux heures et demi de train, notre joie a éclaté en sortant de la gare (nous étions moins ravis lorsqu’on a dû remonter dans le train le soir venu, pour plus de 3h de trajet suite aux retards habituels de la SNCF). Gare en front de mer, sur le port. On ne pouvait pas rêver mieux. On est donc sortie du train pour voir devant nous l’étendue de la mer, les goélands, l’horizon… les falaises !

Tréport 5

On a véritablement eu un coup de cœur pour les deux falaises qui entourent le port. Elles sont tout simplement d’une magnificence incroyable. Nous sommes d’ailleurs montés sur l’une d’elles par le biais du funiculaire. C’est quelque chose d’impressionnant. Autant être sur la falaise ne me dérangeait nullement, mais le funiculaire me stressait énormément. J’en suis ressortie la main toute endolorie tant je serrais la barre d’appui. C’est une sensation très particulière de se sentir pousser de biais, très dérangeante en ce qui me concerne. En revanche, mon copain a adoré !

Tréport 8

La mer était très belle, d’un très beau bleu. Les galets rendent la plage très esthétique également, mais moins pratique et agréable. C’est pourquoi on ne s’est pas installé sur la plage mais avons parcouru les environs. C’est ainsi que l’on a remarqué la mauvaise organisation du port. En effet, pour aller de l’autre côté du port, il n’y a pas de pont pour les piétons. Nous avons dû faire un détour d’environ 15-20 minutes. Ce qui n’est tout de même pas négligeable. 

Tréport 3

Le soleil était au rendez-vous. Nous sommes rentrés rouge écarlate ! Mais on est tellement heureux d’avoir visité ce somptueux endroit… L’architecture des maisons dans un style ancien est sublime (tourelles, ossatures en bois). Malheureusement, je n’ai pas pensé à les prendre en photo… On marchait avec émerveillement dans chaque ruelle et pour en découvrir un maximum, nous avons pris le train touristique. Vous savez, ce petit train qui roule très lentement et qui fait un bruit monstrueux ? Eh bien c’est très pratique finalement !

Tréport 13

Bref, nous avons passé un très bon moment dans un très bel endroit. C’est-à-dire tout ce qu’il nous fallait pour nous détendre dans cette période de travail intensif pour monsieur et de déménagement pour moi. D’ailleurs on ignore toujours si l’on va pouvoir partir en vacances, du coup cette courte journée au Tréport est d’autant plus appréciée.

Tréport 1

Et vous, quel est votre lieu de vacances pour cette année ?

signature

Publié dans Bla bla, Non classé | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mes ongles sont vernis

Hello hello !

Encore une fois, cela faisait longtemps que je n’avais pas posté d’article de ce genre. Pourtant avant c’était facilement une fois par mois, mais je ne sais pas, je ne trouve plus le temps de me poser pour appliquer du vernis. Quoi qu’il en soit, et malgré le temps qui passe à une vitesse folle (eh oui, se sont déjà les  grandes vacances !), je vais vous présenter les vernis que j’ai porté dernièrement. Des teintes très passe-partout, comme vous pourrez le constater ! 🙂

ADOPT – Vieux rose

adopt - vieux rose

Ce joli vieux rose tire assez vers le violine. C’est une très belle couleur. Une douce nuance, parfaite pour la transition hiver/printemps. L’application m’a donnée du fil à retordre. Si l’opacité est excellente dès la première couche, la texture est tellement épaisse qu’elle est difficile à étaler de manière homogène et sans traces de pinceau. Il faut donc bien s’appliquer. Cependant, une fois cette étape réussie, la manucure est très jolie. Cela fait de très belles mains tout en étant discret.

A ENGLAND – Fonteyn

ae - fonteyn

Ce vernis a une base argentée bleutée. Mais il est surtout holographique. Une infinité de nacres subliment cette laque et rendent ce vernis à ongles unique. Il rend les ongles tout simplement magnifique. Et grâce à sa tonalité pastel, il est portable en toute occasion. L’application est très simple, la texture s’étale presque par elle-même. L’opacité est au rendez-vous, bien que deux couches soient indispensables. Il a tout de même un petit bémol car aucun vernis n’est parfait, il est assez long à sécher. Question tenue, il est fidèle aux autres vernis et s’est écaillé au bout de 3-4 jours. C’est toujours un bonheur pour d’appliquer un vernis de cette marque, ils sont magnifiques,  de bonne qualité et très abordables.

PEGGY SAGE – Sateen Teal

peggy sage 2

Ce vernis bleu jean au nacres turquoises a un fini mat. La texture n’est pas trop épaisse et le pinceau est large. Cela permet une application rapide, sans laisser de traces. L’opacité est absolument parfaite dès la première couche, mais j’en applique tout de même une seconde pour augmenter sa tenue. Il faut tout de même retenir que le mat est le vernis le moins résistant aux chocs, il est très friable. Il a tenu 4 jours sans s’abîmer alors que je n’avais pas mis de top coat. Il s’agit d’un exploit chez moi, d’habitude il s’écaille dès le lendemain. Un vernis d’une très bonne qualité pour un prix minuscule.

HEMA – 833 (bleu pastel) / 53 (bleu holographique)

hema

Je ne suis pas très convaincue de cette manucure-ci, mais les vernis Hema valent vraiment le coup. C’est l’une des meilleures marques en terme de rapport qualité/prix. Le bleu pastel est opaque en deux couches mais il est assez difficile à appliquer. Le pinceau laisse facilement des traces. En plus, les contours de l’ongle sont assez compliqués à nettoyer lorsque l’on déborde. Néanmoins, une fois appliqué, il est très beau et il reste 3-4 jours sur les ongles sans bouger. Le bleu holographique, quant à lui, a tout bon. Il a une bonne opacité, l’application est simple comme bonjour. la tenue est la même que précédemment. Séparément, j’adore ces deux petits flacons. Ensemble, je dois bien avouer qu’ils dénotent un peu. Mais il faut bien essayer pour s’en rendre compte.

Quels sont vos vernis du moment ? Une marque ou une couleur favorite ?

signature

Publié dans beauté, Ongles | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Revue : Crème de soin noire pour chaussures (cuir) W5

w5

Prix/quantité : 0,99€/100ml

Ce qu’en dit la marque : W5 Crème de soin pour chaussures, noir. Waterproof.

transition

Ce que j’en dis : La marque W se trouve à Lidl. La texture s’apparente effectivement à une crème. L’embout mousse permet une application facile et surtout homogène. Le produit pénètre rapidement dans le cuir, sans laisser ni traces ni films au dessus. Je suis très agréablement surprise du rapport qualité/prix. Déjà, le tube de 100ml permet de nombreuses utilisations. Mais en plus, pour une si petite somme je ne m’attendais à voir mes cuirs métamorphosés. Cependant, ce produit est redoutablement efficace pour redonner vie aux revêtements en cuir. Que se soit les chaussures, comme ils le disent, mais également le reste. Je vais d’ailleurs vous montrer la métamorphose de mon fauteuil de bureau. Je n’avais pas nourri son cuir durant des années (7 ans exactement). Il était donc très usé, il se craquait. Je n’avais pas beaucoup d’espoir en appliquant le produit et pourtant, mon fauteuil semble à nouveau comme neuf. Le résultat est le même sur les chaussures.Je pense que les photos seront plus parlantes que mon discours, je vous laisse donc avec les images.

AVANT                                                                                      APRES

siège

accoudoir

Et vous, comment prenez-vous soin de vos affaires en cuir ?

signature

Publié dans random | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Bilan « produits interminables »

Le 1er juillet 2016, je vous publiais un article pour vous présenter 10 produits que je ne parvenais pas à terminer. On se retrouve donc 1 an plus tard pour effectuer un bilan. Est-ce que je suis parvenue à finir tous ses produits que je n’aimais pas ou qui m’étaient inutiles ? La réponse ci-dessous !

Shampoing soin douceur Caudalie

caudalie

Ce shampoing ne fonctionnait pas du tout. Au lieu de laver les cheveux, il les graissaient x1000. Il me fallait donc lui trouver une autre utilité. Et c’est chose faite ! Ce petit shampoing est devenu grand nettoyant pour pinceaux. Grâce à ce produit, mes pinceaux à maquillage étaient parfaitement nettoyés et ultra doux. De ce fait, je me suis mise à l’apprécier et le terminer ! Un de moins.

Déodorant parfumé Jeannes Arthes

jeanne arthes

Alors là, la mission était très difficile. Je déteste les déodorants en spray, bourrés d’alcool et de sel d’aluminium. De plus, leurs odeurs sont toujours insupportables car étouffantes. Pour finir, ce n’est même pas efficace. Le genre de produit qui a tout faux. Je l’utilise de temps en temps, je suis donc en bonne voie pour le terminer.

Lait corps sous la douche Nivea

nivea

Ce produit empêche ma peau de respirer et provoque une sensation de peau grasse et collante. Néanmoins, je me suis tenue à l’appliquer après chaque gommage, ce qui m’a permise de terminer cet énorme tube de 200ml. Rien ne vaut un produit hydratant classique. Deux de moins.

Baume à lèvres Hema

hema

J’avais délaissé cet hydratant pour les lèvres suite à un coup de cœur pour celui de Lavera. En le réutilisant de temps en temps, j’ai remarqué qu’il m’asséchait maintenant les lèvres. Je n’avais donc plus aucune raison de le garder, d’autant plus qu’il était périmé depuis un petit moment. Je m’en suis séparée. Trois de moins.

Baume à lèvres Rainbow Honey

rainbow-honey

Comment dire, ce baume à lèvres je ne l’ai pas touché depuis des lustres. Il n’a aucun effet et ne sent pas très bon. Je pense qu’il doit également être périmé, je ferais mieux de le jeter. Quatre de moins.

Démaquillant biphasé Cil Demasq

cils demasq

Ce produit fonctionne très bien, même sur les cosmétiques waterproof. Le problème est que je me maquille très rarement et donc la date allait bientôt expirer. Pour éviter de gâcher le produit, j’ai trouvé une alternative. Lorsque j’utilisais des bandes de cire froide, il y a toujours de la cire qui reste collée sur la peau. Avec ce démaquillant, qui contient un corps gras, la cire partait assez facilement et hydratait légèrement ma peau. Cinq de moins.

Base à paupières Essence

essence-base

J’ai gardé ce produit quasiment 5 ans alors qu’il fallait le garder uniquement 6 mois après ouverture. Malgré tout, mes yeux n’ont jamais mal réagi. Le problème c’est que la contenance est beaucoup trop grande par rapport à la quantité que l’on doit utiliser. Automatiquement, on est obliger d’en gâcher une partie. J’ai fini par la jeter avant que ma peau ne fasse une réaction allergique. Six de moins.

Base express manucure Gemey Maybelline

maybelline

Je n’ai jamais mis autant de temps à terminer une base de vernis. On pourrait croire que le flacon n’est pas terminé mais le fond est non seulement inaccessible mais aussi pâteux. D’ailleurs, dès le début elle n’était pas super cette base, elle peluchait. Sept de moins.

Sèche-vite Essence

essence

Ce produit est absolument inutile, inefficace. C’est dommage, je misais gros sur lui. De ce fait je ne l’utilise pas et je ne lui ai toujours pas trouvé d’autre fonction… Retour au point de départ.

Huile cuticule Nail Tek

nail tek

Cette huile est, quant à elle, très efficace. Elle hydrate, protège et renforce les ongles. J’avais du mal à l’intégrer dans ma routine de soin quotidienne mais j’ai finalement réussi. J’adorais l’utiliser, me masser les ongles avec. Elle m’a aidée à sauver mes ongles fragiles et dédoublés. Huit de moins.

transition

Bilan : Je suis parvenue à terminer 5 produits sur 10, 3 autres ont fini à la poubelle parce qu’ils étaient périmés et il m’en reste 2 à terminer. Je trouve ce bilan assez encourageant car finalement il y a la moitié des articles présentés qui n’ont pas été gâchés !

Et vous, comment faites-vous pour ne pas gâcher ces produits qui vous détestez ?

signature

Publié dans beauté, Soins | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire